Tag Archives: Préfecture de Police

APPEL À TÉMOİN : DİSPARİTİON D’UNE MİNEURE

18 Déc
La préfecture de police sollicite votre concours dans le cadre d’une affaire policière.
Toute personne en mesure d’apporter un témoignage concernant la jeune fille figurant sur le cliché photographique joint, dénommée Axelle MOERCKEL, née le 02 mai 1997 à Vesoul (70), disparue depuis le 13 avril 2013 après avoir passé la soirée avec des amis dans le quartier de la Bastille, actuellement susceptible de voyager sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger sous la fausse identité de Samira BOURAGA, est invité à contacter :
l’État-major de la Police Judiciaire de Paris au numéro vert  0800 00 27 08 (7j/7, 24h/24) ou par courriel à l’adresse suivante :
pppj-appelatemoin@interieur.gouv.fr
Photo : portrait appel à témoins
Signalement :
  • Axelle MOERCKEL alias BOURAGA Samira, née le 02 mai 1997 à Vesoul (70), type européen, mesurant 1 m 63, corpulence mince, yeux bleus, cheveux châtains foncés longs,
  • piercing sous la lèvre côté gauche, porteuse de plusieurs tatouages : un papillon sur la nuque, l’inscription « Youna » sous un sein (côté ignoré), une inscription arabe au-dessus d’un sein (côté ignoré), un signe tribal en bas des reins, la lettre « M » à l’intérieur du poignet droit,
  • au moment de sa disparition, elle portait : un jean bleu délavé, une veste en jean bleu délavé, un tee-shirt blanc, des chaussures noires à talons compensés et un sac en cuir noir.
Info Préfecture de Police

Paris : Ayraultport, la préfecture de police de Paris s’inquiète de la marche des « veilleurs »

31 Août
Ayraultport : la préfecture de police de Paris s'inquiète de la marche des « veilleurs » à ParisLes « veilleurs » lors de leur arrivée à Nantes, le 28 août 2013
Note de TS :
Avec du retard, désolé, mais il n’y a pas assez de colibris lanceurs d’alerte
Partis de Charente-Maritime, les « veilleurs » doivent arriver samedi 31 août à Paris.
La préfecture de police demande que le « rassemblement » soit déclaré comme l’exige la loi et que l’itinéraire prévu – notamment le passage par les Champs-Élysées – soit modifié.
Où vont se retrouver les « veilleurs » ce samedi 31 août ??
La préfecture de police de Paris s’est opposée mercredi 28 août à la marche qui doit emprunter les Champs-Élysées. Les autorités disent ne pas pouvoir « assurer la propre sécurité des manifestants sur des sites particulièrement fréquentés ». La préfecture regrette également que le rassemblement n’ait pas été déclaré comme l’impose la loi. À quoi les veilleurs répondent que la marche « n’est pas une manifestation ».
Rassemblement sur le parvis de la Défense
Le 11 août, une vingtaine de « veilleurs », étudiants, actifs et retraités, ont quitté Rochefort (Charente-Maritime) pour une marche de vingt jours« à la rencontre des Français », avec pour objectif d’arriver samedi à Paris. Sur les réseaux sociaux, ils annoncent un rassemblement sur le parvis de la Défense (Hauts-de-Seine) avant de rejoindre la place de la Concorde en empruntant notamment les Champs-Élysées.
« Aucun interlocuteur »
C’est sur Internet, que la police a pris connaissance de cet itinéraire. Dans un communiqué, la préfecture regrette « de ne disposer d’aucun interlocuteur pour envisager conjointement les modalités de l’arrivée de la « marche des veilleurs » dans la capitale ».
La préfecture informe avoir vainement « tenté d’entrer en contact avec un responsable du mouvement » pour « étudier la mise en oeuvre d’un tel rassemblement sur un autre itinéraire et selon d’autres modalités ».
Pas de déclaration
Le communiqué rappelle que « selon la loi en vigueur, tout rassemblement de voie publique doit donner lieu à déclaration préalable, ce qui n’a toujours pas été fait à ce jour ».
Les autorités expliquent l’interdiction « pour des raisons tenant à la protection des institutions et à l’ordre public mais également pour assurer la propre sécurité des manifestants sur des sites particulièrement fréquentés un samedi ».
« Je me déplace librement »
Alors que les veilleurs ont fait face à des opposants à Notre-Dame-des-Landes mercredi, leur porte-parole, Gaultier Bès, affirme que l’itinéraire prévu est maintenu. « Nous sommes dans un État de droit, je me déplace librement dans mon pays », s’insurge le jeune homme. Pour les veilleurs, la marche « n’est pas une manifestation ».
« J’estime n’avoir besoin de l’autorisation de personne pour lire des textes de Camus ou Bernanos dans la rue », lâche Gaultier Bès.
Face à face tendu
Les marcheurs ont reçu mercredi 28 août le renfort d’autres opposants à la réforme du mariage après un face-à-face tendu avec les militants anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Mercredi soir, tandis que les veilleurs, assis sur les marches de la préfecture de Nantes, lisaient des textes de grands écrivains français et chantaient en choeur, les anti-aéroports jouaient de la fanfare et criaient des slogans tels que « Ni Vinci (concessionnaire du futur aéroport de Notre Dame des Landes), ni veilleurs ».  (…)
Sources from la-croix.com, publié par SOS-planete

Paris : VACANCES, N’ABANDONNEZ PAS VOTRE ANİMAL DE COMPAGNİE

22 Juil
De récentes découvertes mettent en évidence le « triste destin » des animaux dont les propriétaires se débarrassent dans la nature, parfois dépassés par une croissance qu’ils n’avaient pas prise en considération : les quelques grammes de poils se sont transformés en plusieurs kilos. Cette taille imposante, les soins, le coût de l’alimentation, peuvent devenir pesant… Et les solutions pour y remédier radicales…
Les 7 et 8 juillet, la brigade fluviale de la direction opérationnelle des services techniques et logistiques (DOSTL), a retrouvé deux cadavres de chiens : l’un flottant au niveau du quai d’Orléans (4e), le second dissimulé dans une valise émergeant à hauteur du quai Marcel Boyer à Ivry-sur-Seine (94).
Parallèlement, à l’occasion d’une recherche par sonar, un labrador coincé dans une crevasse du quai près du pont Nelson Mandela, là encore à Ivry, a été, lui,  récupéré – vivant -.
Rappel
Vous partez en vacances et vous avez un animal de compagnie – chiens, chats, rongeurs, oiseaux, poissons … – ne l’abandonnez pas !
Vous vous êtes engagés lorsque vous l’avez acquis, tout petit ou déjà adulte ; ce n’est pas un « objet » mais un être vivant dont vous êtes devenu responsable. 
L’abandon d’un animal, comme tout sévice grave à son encontre constitue un acte de cruauté, délit passible de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

Info Préfecture de Police

Paris : N’ayant plus de sous, la police va se tourner vers les voitures de location…

28 Mai
Dans une logique de réduction des coûts, la préfecture de police envisage l’achat d’abonnements Autolib’ pour transporter des documents…
Scellés à transmettre au Palais de justice, documents à échanger entre commissariats, transport de matériel léger… Selon nos informations, la préfecture de police (PP) envisage l’achat d’abonnements Autolib’ afin d’utiliser ces voitures électriques en libre service pour de courts déplacements dans la capitale et sa proche couronne.
«Ce serait pour transférer des documents internes. La PP y réfléchit», indique un policier.
Contactée par 20 Minutes, la préfecture de police ne confirme pas cette information. Elle ne la dément pas non plus et « ne fait aucun commentaire».
(Lire la suite…)
Notes de Benji (Les Moutons enragés) :
C’est complètement dingue! La police française qui déjà devait travailler avec des armes à prix réduit (contenant des pièces en plastique par souci d’économie) ou du matériel dépassé (gilets pare-balles obsolètes) entre autres soucis, n’a maintenant plus assez de véhicules pour travailler correctement.

Paris : LE CONSEİL DU MOİS, SE PRÉMUNİR DES VOLS À LA TİRE

15 Mai
Pour vous alerter et vous inciter à la vigilance, la préfecture de police vous livre quelques recommandations pour mieux vous prémunir des vols à la tire.
Alors que le préfet de police a initié depuis le début de l’année un plan global d’action de lutte contre les cambriolages et les vols à la tire, les transports publics font l’objet d’une attention toute particulière via l’intervention d’équipes spécialisées et la conduite d’opérations d’envergure aux créneaux horaires les plus sensibles.
Comment opèrent les malfaiteurs et quelles bonnes attitudes adopter ?
Les techniques les plus utilisées
  • vols de bagages « esseulés » dans les lieux publics ;
  • vols de portefeuilles dans les poches, sacs à main ou sacs à dos de personnes évoluant au milieu de foules importantes ;
  • vols par la technique du dos à dos (personne venant s’asseoir derrière la victime pour fouiller les poches des vestes posées sur le dossier de la chaise ou le sac posé au sol).
Quelques conseils
  • être attentif aux personnes inconnues qui ont un contact physique avec vous (bousculade, croc en jambe, tape amicale, etc.) ou qui vous abordent pour vous demander de l’argent ou un renseignement ;
  • répartir les objets de valeur dans des endroits différents et difficilement accessibles ;
  • ne pas mettre son portefeuille dans la poche arrière de son pantalon ;
  • avoir un sac à main avec une fermeture dissuasive et en garder l’ouverture près du corps ;
  • éviter de ranger des valeurs dans les poches extérieures de sac à dos.
 « Soyez acteur de votre sécurité et de celle des autres »
En savoir plus
Sources from Préfecture de Police

Paris : opération « Danger des angles morts »

20 Avr

L’opération « Danger des angles morts » est organisée dans le cadre de la campagne de prévention contre les angles morts.

Lire ici : Affiche_ 20 avril_Angles_morts_exe

Paris : LİAİSONS, SPÉCİAL  » DİSPARİTİONS « 

28 Fév
Mineurs en fugue, recherches de personnes, technologies d’investigation, etc.,Liaisons, le magazine de la préfecture de police, consacre son dernier numéro aux personnes disparues. Une nouvelle édition, à ne pas perdre de vue…
Photo : Liaisons 106
Chaque année, 3000 personnes disparaissent brusquement dans l’agglomération parisienne.
Fugue, agression, meurtre ou silence volontaire ? Entre enquêtes des brigades spécialisées, mobilisation des secours et exploitation des moyens technologiques, la préfecture de police met tout en œuvre pour les retrouver.
Découvrez le dernier numéro de Liaisons, spécial « Disparitions » :
En savoir plus
Vous souhaitez vous procurer les précédents numéros du magazine Liaisons ?Rendez-vous sur le site Internet de la Documentation Française.
http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Mediatheque/Publications/Liaisons-le-magazine-de-la-prefecture-de-police