Tag Archives: Nucléaire

Japon : 2,9 tonnes de boues ont été classées «déchet radioactif» dans la préfecture de Kanagawa.

6 Fév
Tokyo-kanagawaLe ministère de l’environnement a d’abord caché l’origine de ces boues. D’après les représentants de la ville de Yokohama il s’agirait de boues en provenance des eaux pluviales et des installations de stockage de 17 écoles. Il y aurait également des boues collectées dans les fossés.
Les boues contenant plus de 8.000 Becquerels par kilo de Césium sont classées «déchets radioactifs»
140.000 tonnes de déchets ont été ainsi classées fin 2013 dans 11 préfectures dont Kanagawa.
Le ministère prévoit de construire des sites de stockage définitifs dans 5 Préfectures dont Miyagi. Dans les autres préfectures les déchets restent en suspens dans des stockages temporaires.
Un représentant du ministère a déclaré que le faible volume des déchets radioactifs de la préfecture de Kanagawa ne nécessitera pas la construction d’un site de stockage.
Résumé d’un article de l’ Asahi Shimbun du 01 Février 2014
Note :
La préfecture de Tanagawa est juste au sud de Tokyo.
On sait depuis fin 2011 que les rivières charrient des éléments radioactifs qui polluent la baie de Tokyo.
Article complet+vidéo sur vivre-apres-fukushima.fr

Japon : Fukushima, des rayons cosmiques pour localiser le combustible nucléaire (!?)

26 Jan
802348-complexe-atomique-fukushima-daiichi-ete PHOTO ARCHIVES REUTERS

Des chercheurs japonais ont présenté jeudi un moyen scientifique de localiser du combustible nucléaire en observant le comportement des rayons cosmiques, une technologie qui pourrait aider à situer l’emplacement du combustible fondu de trois réacteurs de la centrale accidentée de Fukushima.

Les rayons cosmiques sont des flux de particules provenant directement de l’espace.
Les chercheurs du laboratoire KEK, de l’Université de Tsukuba et d’un établissement universitaire de Tokyo, se sont intéressés aux particules de haute énergie et charge négative appelées muons.
Lesdits muons, des cousins des électrons, ne sont pas faciles à arrêter, ils traversent librement de nombreux matériaux, au point d’ailleurs de gêner parfois des expériences scientifiques.
Pourtant, ils peuvent être absorbés par des substances à haute densité comme le combustible nucléaire.
C’est cette propriété que les chercheurs ont utilisée en mesurant les flots de muons depuis trois endroits à l’extérieur d’un réacteur nucléaire à l’arrêt, Tokaimura 2, dans la préfecture d’Ibaraki, au nord de Tokyo. La surveillance a été continue de février 2012 à décembre 2013.
(more…)

Japon : Fukushima… ;o(

24 Jan
Ces animaux hybrides saccagent les biens des habitants qui reviennent progressivement dans la région…
Tout n’est pas bon dans le cochon. Alors que le gouvernement japonais tente de repeupler la région de Fukushima, théâtre d’une catastrophe nucléaire en mars 2011, les habitants côtoient depuis quelques semaines de bien étranges voisins, rapporte le site des Echos.
Des «cochongliers», ou «inobuta», s’en prennent en effet à leurs habitations, à la recherche de denrées, saccageant dans leur quête tout ce qu’ils trouvent sur leur passage. Au moins cinq municipalités seraient concernées.
Viande radioactive
Ces animaux hybrides seraient nés du croisement entre des sangliers occupant les bois voisins, et des porcs, dont les élevages ont été lâchés dans la précipitation au moment de la catastrophe. Les «cochongliers», qui ont en partie hérité leurs gênes du cochon, n’ont pas peur de l’homme, et il est ainsi très difficile pour les habitants de les faire fuir. Leur viande étant hautement radioactive, leur consommation est également proscrite.
(more…)

Fukushima : on ne sait pas ou est le combustible fondu des réacteurs!!

nuclear_japan_final

Ça continue, et ce n’est pas prêt de s’arrêter… Des scientifiques vont se servir des rayons cosmiques pour localiser le combustible fondu des 3 réacteurs.
Et oui, vous le lisez bien, on ne sait pas où est le corium ! Tout est sous contrôle, dormez braves gens !
TOKYO, 23 janvier 2014 (AFP) – Des chercheurs japonais ont présenté jeudi un moyen scientifique de localiser du combustible nucléaire en observant le comportement des rayons cosmiques, une technologie qui pourrait aider à situer l’emplacement du combustible fondu de trois réacteurs de la centrale accidentée de Fukushima.
Les rayons cosmiques sont des flux de particules provenant directement de l’espace.
Les chercheurs du laboratoire KEK, de l’Université de Tsukuba et d’un établissement universitaire de Tokyo, se sont intéressés aux particules de haute énergie et charge négative appelées muons.
Lesdits muons, des cousins des électrons, ne sont pas faciles à arrêter, ils traversent librement de nombreux matériaux, au point d’ailleurs de gêner parfois des expériences scientifiques.
Pourtant, ils peuvent être absorbés par des substances à haute densité comme le combustible nucléaire.
(more…)

Etats-Unis : 14 millions de doses d’iodure de potassium pour lutter contre les effets de la pollution radioactive due à Fukushima

13 Jan
Un avis d’appel d’offres du gouvernement fédéral révèle qu’une agence du Pentagone a commencé à stocker de l’iodure de potassium dés 2012 en raison de ses inquiétudes sur la crise nucléaire de Fukushima. Maintenant c’est 14 millions de doses d’iodure que le département de la Santé et des Services sociaux vient de commander
L’agence  » Defense Logistics « a publié un appel d’offres sur FedBizOpps en 2012  pour 75 000 paquets de comprimés d’iodure de potassium , car le  » récent tremblement de terre au Japon en Mars 2011 et la crise nucléaire qui en résulte fournit un regain d’intérêt pour cet article .  »
«L’Agence pour le matériel médical de l’armée américaine  a déposé un bulletin militaire de réquisition pour cet article afin que les forces opérationnelles critiques soient protégées en cas de retombées nucléaires ,  » la demande précise :
(more…)

Japon : Fukushima, Tepco admet que le réacteur N°3 est peut être actuellement en train d’entrer en fusion

1 Jan
Fukushima-I2-600x379
Le site Turner Radio Network (TRN) a publié un rapport concernant la centrale nucléaire de Fukushima Diachi qui devrait affecter tout l’hémisphère Nord.
Selon le rapport: «Les personnes résidant sur la côte ouest de l’Amérique du Nord devraient immédiatement commencer à se préparer pour une autre arrivée possible de rayonnement atmosphérique dangereux issu du site de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon. »
TEPCO a confirmé que, via une caméra de surveillance, de la vapeur a commencé à sortir du réacteur N°3, même si elles ont « pas été identifiés dans des conditions anormales de la centrale. »
La société n’est pas claire sur les détails de ce changement soudain au réacteur 3 en raison de « niveaux de radiation mortelles dans ce bâtiment. »
Des experts concluent que cela peut « être le début d’une« criticité de la piscine de combustible (une fusion) »impliquant jusqu’à 89 tonnes de combustible nucléaire qui brûle dans l’atmosphère et se dirigeant vers l’Amérique du Nord. »
(more…)

Japon : Noël radieux à Fukushima, 27.000 personnes autorisées à passer les fêtes dans leur ancienne maison

26 Déc
Quelque 27.000 personnes évacuées des  environs de la centrale accidentée de Fukushima sont exceptionnellement autorisées par les autorités à passer les fêtes de fin d’année dans leur ancienne maison abandonnée, ont annoncé les mairies de différentes municipalités.

Les villes de Minamisoma, Naraha, Kawauchi, Iitate notamment permettent à une partie des ex-résidents de divers quartiers de revenir y vivre quelques jours pour Noël et le Nouvel an, alors que le séjour dans ces localités reste normalement interdit la nuit.
Une partie de ces cités peut être visitée la journée pour nettoyer et décontaminer les habitats et leurs pourtours mais elles demeurent inhabitables tant que le niveau de radioactivité n’y a pas été ramené à un seuil jugé acceptable et tant que les infrastructures vitales n’y ont pas été reconstruites.
Cette année, le séjour exceptionnel est possible entre le 24 décembre et le 7 janvier (ou entre le 28 décembre et le 5 janvier), moyennant un enregistrement préalable auprès des autorités.
(more…)

Japon : La vague de radiations issues de la centrale de Fukushima sera 10 fois plus grande que la totalité du rayonnement des essais nucléaires combinées

23 Déc
PacificCurrents
Il n’y avait pas de base quand au césium radioactif (au niveau des mesures) avant que les essais nucléaires hors- sol et les accidents nucléaires aient commencé.
Wikipedia donne quelques détails sur la répartition du césium-137 en raison des activités humaines:
De petites quantités de césium-134 et césium-137 ont été libérées dans l’environnement avec les essais d’armes nucléaires et les accidents nucléaires, notamment la catastrophe de Tchernobyl.
***
Le césium-137 est unique du fait qu’il est totalement d’origine anthropique. Contrairement à la plupart des autres radio-isotopes, le césium-137 n’est pas produit à partir de son isotope non radioactif, mais à partir d’uranium. Cela ne se produisait pas dans la nature avant le début des essais d’armes nucléaires. En observant les rayons gamma émis par les caractéristiques de cet isotope, il est possible de déterminer si le contenu d’un récipient scellé a été créé avant ou après l’apparition des explosions atomiques. Cette procédure a été utilisée par les chercheurs pour vérifier l’authenticité de certains vins rares, et plus particulièrement les « bouteilles de Jefferson » supposées.
(more…)