Tag Archives: Russie

France : nouvelles menaces d’attentats comme en Russie lancées contre la France et la Belgique ;o(

30 Déc
« Ce qui s’est produit à Volgograd en Russie n’est que le début d’une nouvelle série de cauchemars que vivront les états mécréants et injustes en réponse à leur oppression. Le tour de la Belgique et de la France sera pour bientôt, ceci est une promesse et le croyant ne trahit jamais un engagement! » Voilà le début du message inquiétant posté hier par Azaouaj Iliass sur Facebook depuis la Syrie.
L’imam de 22 ans ajoute: « Les russes n’ont pas pu déjouer cet attentat malgré leur service de protection. Les belges et français n’y pourront rien non plus! C’est fini le temps où l’on achetait les informateurs, c’est fini le temps où l’on faisait confiance à tout le monde, maintenant on ne joue plus, on ne rigole plus, on passe à l’action. »
Dans ce message, Ilias Azaouaj « félicite » ses « frères de Caucase » pour les attentats en Russie, « cette merveilleuse réussite ».
L’homme menaçant vient d’Anderlecht. Il n’a pas la nationalité belge. Il est en Syrie depuis le mois d’avril. Il s’y était rendu pour « ramener des jeunes combattants belges à leurs parents. » Après des mois de silence, en novembre, il publiait une vidéo dans lequel il déclarait son appartenance à al-Qaïda.
La photo de couverture de son profil Facebook le montre aux côtés de Joëlle Milquet. Il la menace de dévoiler les enregistrements de ses rendez-vous avec la police fédérale et la sûreté de l’État. (…)
Sources from 7sur7.be

Russie : nouvel attentat

30 Déc
© ap.
Le bilan de l’explosion survenue lundi matin dans un trolleybus à Volgograd, en Russie, a été revu à la hausse à 14 décès, selon des sources des institutions locales de santé. L’attaque aurait également fait 28 blessés. Selon le centre d’information du comité anti-terrorisme national, la cause la plus probable de l’explosion est une bombe placée dans l’espace passagers du trolleybus. Une enquête a été lancée, dont les premières observations indiquent que l’explosion serait due à un kamikaze masculin.
Les enquêteurs ont ouvert une enquête pour « acte terroriste » et les autorités annoncé un nouveau renforcement des mesures de sécurité après cette nouvelle explosion, qui intervient à moins de six semaines des JO d’hiver (7 au 23 février) de Sotchi.
L’explosion est survenue peu avant 08H30 (04H30 GMT) à un arrêt proche du centre-ville de Volgograd, ville située à environ 1.000 kilomètres au sud de Moscou et à proximité du Caucase russe instable. Le véhicule a été réduit à l’état de carcasse, soufflant les fenêtres des immeubles aux alentours.
Jeunes
Selon des témoins, le véhicule était essentiellement occupé par des jeunes, se rendant au collègue ou à l’université. L’explosion a eu lieu a 08h23 locales (04h23 GMT). Selon les images montrées à la télévision russe, le véhicule a été totalement détruit.
Selon un bilan provisoire donné par le porte-parole du comité d’enquête, Vladimir Markine, quatorze personnes sont mortes et 15 ont été blessées. Selon les agences russes, un enfant d’un an figure parmi les blessés.
Enquête pour attentat terroriste
Le comité d’enquête, organisme chargé des principales investigations en Russie, a ouvert une enquête pour « attentat terroriste » et « trafic d’armes », a indiqué M. Markine aux agences russes. « Le trolleybus a été totalement détruit », a-t-il précisé. « Je n’ai pas compris tout de suite qu’il s’agissait d’un trolleybus tellement il était détruit », a raconté une femme interrogée sur place par la télévision publique russe.
Selon le ministère des Situations d’urgence, plus de 450 représentants des forces de l’ordre ont été dépêchés et 120 membres des services techniques. Le gouverneur de la région de Volgograd, Sergueï Bojenov, a annoncé une réunion d’urgence du gouvernement de la région et un renforcement des mesures de sécurité.
Sécurité renforcée
Le président Vladimir Poutine a été informé de la situation lors d’une réunion avec le ministre de l’Intérieur, Vladimir Kolokoltsev, et le directeur du FSB (services secrets), Alexandre Bortnikov, a indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. M. Bortnikov doit se rendre à Volgograd. Les mesures de sécurité ont été renforcées dans toutes les principales gares et principaux aéroports de Russie.
La région avait déjà été placée en état d’alerte et les mesures de sécurité renforcées dans toutes les principales gares et principaux aéroports de Russie après une première explosion dimanche dans la gare centrale de Volgograd, l’une des les plus fréquentées du sud de la Russie.
Le Comité international olympique a réagi lundi en indiquant n’avoir aucun doute sur la capacité des autorités russes à assurer la sécurité sur les lieux des compétitions sportives, qui se tiendront du du 7 au 23 février. Selon Alexei Filatov, un vétéran de la force spéciale ALFA, spécialisée dans la lutte anti-terroriste en Russie, les villes proches de Sotchi sont actuellement les plus vulnérables à de nouvelles attaques. La ville de Sotchi elle-même a vu sa sécurité renforcée en vue de l’événement et ne devrait pas être la cible des terroristes, pense-t-il.
17 morts hier
Le bilan de l’explosion, intervenue en plein milieu d’un week-end marquant le début des fêtes pour de nombreux Russes, est passé dans la nuit à 17 morts avec le décès d’un homme qui était hospitalisé dans les services d’urgences, selon des sources médicales citées par les agences russes. (…)
Sources form 7sur7.be

Ukraine : une crise de plus en plus proche du gouffre financier

9 Déc
© reuters.
L’Ukraine, en pleine crise politique, voit sa situation financière se dégrader chaque jour un peu plus et doit trouver rapidement un soutien si elle veut éviter une brusque chute de sa monnaie, voire la faillite.
Les difficultés de l’ex-république soviétique, en récession depuis plus d’un an, étaient connues avant le lancement du mouvement de contestation le plus important depuis la Révolution orange, né du refus de Kiev de signer un accord d’association avec l’UE. Le déficit public se creuse et surtout les réserves de devises étrangères du pays s’effondrent, car les autorités monétaires y ont abondamment puisé pour empêcher la devise nationale, la hryvnia, de sombrer. Ces réserves de changes arrivent désormais à un niveau considéré comme critique.
À ce rythme, les experts estiment que le pays n’aura bientôt plus les moyens de défendre sa monnaie voire de rembourser ses dettes extérieures. « Les manifestations renforcent le risque d’assèchement des rentrées de capitaux étrangers, ce qui pourrait déboucher sur une crise explosive », ont prévenu cette semaine les experts de Capital Economics. La crise politique pousse les investisseurs, qui craignent plus que tout l’incertitude, à rester à l’écart du pays au moment où il en a le plus besoin.
(more…)

Russie : Pourquoi Poutine a-t-il finalement décidé de libérer les 30 lanceurs d’alerte ?

23 Nov
Pourquoi Poutine a-t-il finalement décidé de libérer les 30 lanceurs d'alerte ?
Le quotidien Le Monde pose ce matin la question suivante :
Qu’est-ce qui a pu pousser les tribunaux Kalininski et Primorski de Saint-Pétersbourg à accorder la liberté sous caution à 20 militants de Greenpeace ?
 Ben la réponse est simple ;o)
 Le géant pétrolier GAZPROM, la cible de Greenpeace International en Arctique, est aussi… constructeur du futur village olympique de Sotchi,
d’une nuée d’hôtels, d’autoroutes et de douillettes stations de ski… GAZPROM donc, est 3au bord du défaut de paiement pour Sotchi
 
 et par conséquent directement impliqué !!!
 Si les XXIIèmes Jeux Olympiques d’hiver étaient boycottés par les nations, les athlètes, les journalistes, les spectateurs…
comme l’ONG Terre sacrée l’a -par exemple- demandé, le 14 octobre 2013, dans une lettre publique adressée au Secrétaire Général de l’ONU
ce boycott serait une catastrophe pour Gazprom
 GAZPROM a donc fait pression sur Poutine pour que soient libérés les 30 de l’Arctic Sunrise
Et le boycott levé ?
 Paradoxal pied de nez de l’Histoire, non ?
 Le boulet Greenpeace était décidément trop lourd… 
 GAZPROM déclare sur son site internet
Toutes les opérations de construction de sites sportifs sont effectuées en pleine conformité avec les exigences strictes de la législation environnementale russe et les normes environnementales internationales. Gazprom est un participant du programme de certification russe et internationale Green Standard qui spécifie les exigences pour assurer l’efficacité de l’environnement et de l’énergie, l’économie des ressources, la conservation de la nature lors de la conception, la construction et l’exploitation des sites olympiques.
Sources from des unités carbone@ssociées, publié par SOS-planete
A lire : Gazprom, le nouvel empire, d’Alain Guillomoles et Alla Lazareva, Edition Les petits matins, janvier 2008 
Francesco Pisanu, militant de Greenpeace, au moment de sa libération à Saint-Pétersbourg, ce jeudi 21 novembre
 Sotchi met la dernière main aux JO les plus chers de l’histoire : 36 milliards d’euros, soit cinq fois plus que le budget prévu. 40 % des fonds se seraient perdus en corruption.
Dossier de SOS-planete sur Sotchi Etonnantes révélations
Opération Ru$$ie réussie ? Pas encore ! Ne lâchons surtout pas prise !

Russie : Déforestation, la Russie, pays le plus touché au XXIe siècle (chercheurs)

19 Nov
Déforestation : la Russie, pays le plus touché au XXIe siècle (chercheurs)
Déforestation : la Russie, pays le plus touché au XXIe siècle
La Russie a perdu le plus de forêts que les autres pays depuis le début du XXIe siècle, selon la première carte globale des forêts créée par les chercheurs de l’Université américaine du Maryland, rapporte le magazine Science.
La surface des zones forestières a diminué de plus de 365.000 km² en Russie de 2000 à 2012
Au début du XXIe siècle, elle s’élevait à 8,5 millions de km², d’après le chercheur Matthew Hansen et ses collègues, dont certains sont originaires de Russie, qui ont étudié 654.000 photos fournies par les satellites Landsat.
Les forêts ont surtout reculé dans la république russe de Iakoutie (Sakha), dans la région de la Haute Lena. Cependant, 162.000 de km² ont déjà été reboisés, selon l’étude.
La nouvelle carte permet de préciser les rythmes de disparition des forêts suite aux incendies, ouragans et aux activités de l’homme, estime Alexeï Iarochenko, dirigeant du programme forêts de Greenpeace Russia. « On croyait jusqu’à présent que les forêts iakoutes brûlaient tous les ans, mais qu’elles se régénéraient au même rythme.
Mais si nous regardons la carte de la Iakoutie, nous verrons que la superficie des terrains où les arbres repoussent après les incendies est inférieure à celle des zones dévastées par le feu (…). Nous voyons une catastrophe dans cette région », a conclu M. Iarochenko. (…)
Sources from  RIA Novosti, publié par fr.ria.ru et relayé par SOS-planete
Une eau polluée en Russie : le cas de la mer Caspienne
Mer d’Aral : une catastrophe écologique
Quel avenir pour l’écologie en Russie et en Asie centrale ?
Absence de politique pour l’environnement
La communauté internationale espérait que la chute de l’Union soviétique, en permettant aux nouveaux Etats indépendants de prendre en main leur destin, conduirait à une amélioration de leur situation environnementale. Or, ces nouveaux Etats ont dû concentrer toutes leurs forces pour maintenir leur économie et les préoccupations écologiques ne s’inscrivaient pas dans leurs priorités. (…)
… Les régimes politiques autoritaires et corrompus en place dans ces pays sont peu enclins à faire participer les citoyens à l’avenir de leur environnement et peu désireux de s’investir dans ce domaine au niveau interrégional.  (…)
Janvier 2013 : Une militante écologiste poignardée en Russie

Russie : La barbarie des combats d’ours, de blaireaux et de chiens au pays de Poutine

16 Nov
La barbarie des combats d'ours, de blaireaux et de chiens au pays de Poutine
 Titre initial :
La barbarie des combats d’ours, de blaireaux et de chiens en Russie
Une nouvelle enquête menée par One Voice révèle qu’en Russie, des ours sont capturés, enchaînés et livrés à des chiens dont on teste les aptitudes pour la chasse. Un véritable cauchemar pour les ours, mais aussi pour d’autres animaux sauvages qui connaissent une souffrance comme rarement les enquêteurs de la cause animale ont pu en voir. Retour sur ses pratiques barbares d’un autre âge.
La Russie à la traîne sur la protection animale
Une législation de protection des animaux s’impose de façon urgente en Russie. Une étude globale de la législation sur la protection des animaux, réalisée par la World society for the protection of animals (WSPA), montre que la Russie est à la traîne par rapport à de nombreux pays et qu’elle n’a pas de législation dans quinze des seize domaines concernés.
(…)
Un appel au président Poutine
Le mépris total de la nature et des besoins des animaux sauvages que révèle notre investigation dans les centres d’entraînement pour chiens de chasse en Russie est en complet décalage par rapport à la connaissance, à l’échelle internationale, de l’importance de la protection de la faune sauvage et du bien-être animal.
Un grand nombre de pays ont mis en place des mesures et une législation pour éviter la souffrance des animaux et promouvoir leur bien-être. Les combats de chiens contre un ours, un blaireau ou un autre animal, de même que les combats entre chiens ou entre coqs, sont autant d’exemples de maltraitances inacceptables que de nombreux pays ont déjà interdits.
Pour mettre un terme à cette souffrance, One Voice vient de lancer une nouvelle campagne internationale de mobilisation.
(…)
Pour lire la totalité, cliquer ICI
Sources from One Voice, publié par notre-planete.info et relayé par SOS-planete

Monde : Greenpeace, enfermement symbolique à Lyon ce samedi (journée de solidarité dans le monde)

16 Nov
Greenpeace : enfermement symbolique à Lyon ce samedi (journée de solidarité dans le monde)« Yann-Arthus-Bertrand. – Présent ! »
FLASH INFO
VIDÉO/PHOTOS : Marion Cotillard se met en cage pour soutenir les « 30 » de Greenpeace
ENVIRONNEMENT – L’actrice Marion Cotillard et des personnalités françaises de la politique et de la culture se sont symboliquement mises en cage vendredi à Paris pour marquer leur soutien aux trente militants de Greenpeace détenus depuis deux mois en Russie. (…)
« Poutine doit les remettre en liberté »
« Il y a des gens qui ont le courage de défendre notre planète, qu’on met vraiment à mal. Face à ce courage, les sanctions encourues sont absolument absurdes et délirantes… On devrait plutôt remercier ces gens-là », a déclaré Marion Cotillard à la presse. (…)
Pour lire la suite et voir la vidéo, cliquer ICI
Greenpeace organise, samedi 16 novembre à Lyon, une mobilisation pour réclamer la libération des « 30 de l’Arctique », ces 28 militants et deux journalistes indépendants détenus par les autorités russes depuis le 19 septembre dernier.Des militants locaux de Greenpeace s’enfermeront symboliquement à 11h30, Place de la Croix Rousse, dans une cellule à l’image des « cages » dans lesquelles les défenseurs de l’environnement comparaissent au tribunal en Russie. Les passants seront invités à signer une pétition et à s’enfermer, eux aussi, pendant quelques instants dans cette cellule.
Cela fera 60 jours ce dimanche que les militants de Greenpeace sont emprisonnés en Russie pour avoir tenté d’escalader une plate-forme de Gazprom afin de dénoncer de manière non-violente les dangers du forage pétrolier en Arctique.
Source
Sources from Lucie Blanchard, publié par lyoncapitale.fr et relayé par SOS-planete 

Journée de solidarité avec les 28 militants de Greenpeace détenus en Russie, samedi

Dakar, 15 nov (APS) – Une journée de solidarité avec les 28 militants de Greenpeace et les deux journalistes en détention en Russie aura lieu samedi à Dakar, à l’initiative de Greenpeace et d’organisations de défense des droits de l’Homme, annonce un communiqué transmis à l’APS.
Les activités se tiendront simultanément dans les quais de pêche de Thiaroye, Ouakam et Soumbédioune de 15 heures à 17 heures, précisent les organisateurs.
Source
Affaire Greenpeace : news et dossier Must (constante actualisation)
A Sotchi, journalistes attention à ce que vous dîtes et faites :
les policiers russes peuvent glisser de la drogue dans vos bagages
comme ils l’ont fait dans l’Arctic Sunrise