Tag Archives: Etats-Unis

Etats-Unis : Explosion d’un puits de gaz … de schiste, en Pennsylvanie !

14 Fév

ob_479568_feu-d9857

(more…)

Monde : Affaire Snowden, « La surveillance généralisée est la porte ouverte au totalitarisme »

14 Fév

Les révélations d’Edward Snowden sur les programmes de surveillance intrusive et généralisée de la NSA ont provoqué l’indignation, puis… plus rien. Du moins en France. « Les Européens en général et les Français en particulier sont trop dépendants de la NSA pour émettre autre chose que des protestations formelles », explique Antoine Lefébure, historien des médias et expert des technologies de l’information. Ce pionnier des radios libres revient, dans un livre à paraître le 20 février, sur l’affaire Snowden et la manière dont les Etats-Unis espionnent le monde. Entretien. (…)
[Lire la suite de Affaire Snowden : « La surveillance généralisée est la porte ouverte au totalitarisme »]
Sources from Marina Bellot

Etats-Unis : les journalistes derrière les révélations de Snowden lancent un nouveau portail

13 Fév
media_xll_6476194
Glenn Greenwald est l’un des deux seuls journalistes à avoir travaillé directement avec Edward Snowden. © afp.
‘The Intercept’ est le site internet mis en place pour les nouvelles révélations de l’informateur américain Edward Snowden. Le site a été mis en place par les journalistes qui ont fait les premières révélations sur base des documents fournis par l’ancien employé de la NSA. Pierre Omidyar, un des co-fondateurs de eBay, finance le projet.
L’équipe est composée de Glenn Greenwald, ancien journaliste au Guardian, la réalisatrice de documentaires Laura Poitras et le journaliste d’investigation Jeremy Scahill. Glenn Greenwald et Laura Poitras sont les seuls journalistes qui ont travaillé directement avec Edward Snowden. Jeremy Scahill est lui le co-auteur du film « Dirty Wars », sur la guerre secrète américaine.
Le premier document posté sur The Intercept montre comment les services secrets américains se basent sur les résultats d’observations électroniques pour choisir les cibles pour leurs attaques de drone, qui conduit souvent à la mort de civils innocents.
(more…)

Etats-Unis : La NSA demande à Snowden de restituer les  » documents volés  » :o)

12 Fév
© belga.
7 mois après le début des révélations concernant l’espionnage massif de la NSA, rendues possible par les documents fournis par Edward Snowden, l’Agence de renseignement se décide à lui demander de « rendre les documents volés ».
Le 29 janvier, auditionnés par la commission sénatoriale sur le renseignement, les chefs du renseignement américain ont formellement et publiquement appelé Edward Snowden à restituer les 58 000 documents subtilisés lorsqu’il était consultant à la NSA, assurant que cela constituait une « menace grave » pour la sécurité nationale.
Le moins que l’on puisse dire c’est que la NSA est « longue à la détente ». 7 mois pour réclamer des documents qui sont désormais dans la nature et dont une petite partie (1000 environ) a déjà été rendu publique. Mais pour James Clapper, le directeur du renseignement national :
Snowden affirme qu’il a gagné et que sa mission est accomplie. Si c’est le cas, je lui demande, ainsi qu’à ses complices, de rendre les documents volés qui n’ont pas encore été rendus publics afin d’empêcher tout dommage supplémentaire à la sécurité des Etats-Unis
Son collègue, le Général Michael Flynn, directeur du renseignement militaire, valide ces propos, « la sécurité nationale » est menacée. Dimanche 26 janvier, dans une interview à la chaine allemande ARD, le jeune whistleblower affirmait ne plus être en possession d’un quelconque document depuis qu’il les avait tous transmis à des journalistes, qui se chargent depuis juin 2013 de rendre publiques ces révélations sur les pratiques, méthodes et moyens de la NSA. Il avouait notamment ne pas vouloir, ni pouvoir anticiper les prochaines divulgations. En octobre dernier, dans une interview au New York Times, il assurait déjà avoir donné tous les documents dérobés à des journalistes et n’en avoir conservé aucun.
Peut-être a-t-il menti. Quel intérêt pour lui ? L’une des cartes à jouer serait de négocier une immunité concernant le chef d’inculpation de vols de documents appartenant à l’État contre le reste des documents volés. Dans l’interview au New York Times, il aurait déclaré accepter cette solution. Solution évoquée par NPR en décembre, rapportant les propos tenus sur CBS par Rick Ledgett, en charge de l’enquête :
Mon opinion personnelle est que oui, ça vaudrait le coup d’en parler. J’ai besoin de l’assurance que ce qu’il reste des informations puisse être sécurisé, et mes exigences pour cette assurance seraient très élevées. Plus qu’une simple déclaration de sa part
Proposition immédiatement exclue par Keith Alexander, le directeur de la NSA, dont Slate rapporte également les propos :
Je pense que les gens doivent être solvables pour leurs actes. Ce que nous ne voulons surtout pas est que la prochaine personne qui tentera la même chose aille se réfugier à Hong Kong ou à Moscow avec d’autres informations, sachant qu’elle peut obtenir le même marché
James Clapper semble sur la même longueur d’onde, d’autant que les révélations de Snowden vont « bien au-delà de son inquiétude affirmée à l’égard des prétendus programmes de surveillance intérieure ». Les États-Unis ont « perdu des sources essentielles de collecte du renseignement à l’étranger. » Il enfonce le clou en évoquant les « terroristes et les autres adversaires de notre pays [qui] vont à l’école des méthodes du renseignement américain et ce qu’ils en retirent rend notre travail beaucoup, beaucoup plus difficile ». Il aurait d’ailleurs déjà observé des changements dans les modes de communication des groupes les plus violents.
Barack Obama évoque les mêmes conséquences dans son discours du 17 janvier portant sur la NSA et sa politique de surveillance lorsqu’il s’est penché sur le cas Snowden :
En outre, la manière sensationnelle avec laquelle ces informations sont sortis a plus jeter de l’huile sur le feu qu’apporter une lumière sur des faits, tout en révélant à nos adversaires des méthodes qui pourraient influer sur nos opérations de façon que nous pourrions bien ne pas comprendre avant des années
Ce ne sont pas les dernières déclarations des chefs du renseignement américain qui vont rassurer Edward Snowden, lui qui reste persuadé que la NSA aimerait lui « mettre une balle dans la tête ». (…)
Sources from Journal du Geek

Etats-Unis : Caroline du Nord, fuite de 82 000 tonnes de cendres de charbon toxique

12 Fév
Le département de l’Environnement et des ressources naturelles de Caroline du Nord met en garde les riverains « d’éviter tout contact direct prolongé  » sur certaines rives du fleuve Dan après qu’ une rupture de conduite ait déversé plus de 82 000 tonnes de cendres de charbon toxique depuis un reservoir de retention de la socièté Duke Energy dimanche dernier.
C’est en faisant suite aux résultats des échantillonnages de l’eau en aval du déversement qui montrent des niveaux d’arsenic supérieures à 10 microgrammes par litre que le département a pris sa décision et qu’il a lancé son alerte de sécurité.
screen_shot_2014-02-10_at_8.05.30_amSource de l’image: Motherjones.com
A l’origine, la NED avait signalé que  » les niveaux d’arsenic dans tous les points d’échantillonnage effectués étaient dans les normes imposées par l’Etat .
Aujourd’hui la NED s’excuse: «Nous avons fait des erreurs lors de l’interprétation des résultats « , a déclaré Tom Reeder , directeur de la Division des Ressources en Eau »
(more…)

ISLANDE : CHASSE À LA BALEINE, SANCTIONS CONTRE L’ISLANDE ?

11 Fév
Chasse à la baleine : sanctions contre l'Islande ?
 
Les Etats-Unis n’écartent pas la possibilité de prendre des sanctions économiques contre l’Islande, qu’ils accusent de violer un moratoire sur la commercialisation des baleines, une espèce menacée. Le ministère américain de l’Intérieur, dans une décision requise par la loi, estime que les pratiques de l’Islande en la matière contredisent la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).  (…)
Le moratoire de 1986 permet aux baleines de se remettre après un commerce qui « a provoqué la quasi extinction des baleines », a fait valoir la ministre de l’Intérieur, Sally Jewell, chargée des questions environnementales, dans un communiqué. Les associations de défense des animaux et de protection de la faune ont salué la décision du ministère américain et appelé M. Obama a prendre des mesures contre la chasse à la baleine en Islande.  (…)
Pour lire la suite, cliquer ICI
Sources from AFP, publié par lefigaro.fr et relayé par SOS-planete

Monde : NSA et espionnage de masse, la société civile contre-attaque

11 Fév

« Chers utilisateurs d’Internet,

En janvier 2012, nous avons vaincu les lois de censure SOPA et PIPA [1] grâce à la plus grande manifestation dans l’histoire d’Internet. Aujourd’hui nous sommes confrontés à une autre menace critique, qui porte encore atteinte à Internet et à l’idée que chacun d’entre nous vive dans une société véritablement libre : la surveillance de masse. »

Ainsi débute l’appel lancé par une large et inédite coalition de 300 collectifs d’activistes, d’entreprises ou de plateformes en ligne, dont les ONG Amnesty international et Greenpeace, le site web communautaire Reddit, la plate-forme de microblogage Tumblr, ou l’entreprise Mozilla, qui diffuse le navigateur Firefox. Le mardi 11 février 2014, ils invitent à organiser le jour de la contre-attaque (« The Day We Fight Back ») contre l’espionnage de masse de la NSA.

Aux États-Unis, les internautes sont invités à contacter leurs députés et sénateurs, pour protester contre le programme de surveillance de la NSA, jugé contraire à la Constitution, et pour lutter pour le droit fondamental à se connecter et à communiquer de façon privée (lire aussi notre entretien : « La surveillance généralisée est la porte ouverte au totalitarisme »). L’objectif principal de cette mobilisation est d’inverser la tendance à la surveillance généralisée, par le vote d’une législation spéciale pour restaurer les libertés publiques récemment perdues.

Des slogans rappellent la réalité de cette surveillance de masse : « La NSA collecte 5 milliards d’enregistrements téléphoniques chaque jour » ou « La NSA surveille les appels téléphoniques d’au moins 35 leaders mondiaux. » Des bannières sont à la disposition des internautes et sites web qui souhaitent participer à cette mobilisation.

- Télécharger les bannières et outils de communication.
- Voir la liste des événements prévus.

Notes
[1] Stop Online Piracy Act (SOPA) et Protect IP Act (PIPA) sont des projets de loi déposés aux États-Unis en 2011 respectivement à la Chambre des représentants et au Sénat, qui visent à protéger les droits d’auteur, lutter contre les contrefaçons ou limiter l’accès aux sites dédiés au piratage. Ces propositions ont suscité une vaste opposition, notamment des défenseurs des libertés publiques. La Maison blanche s’est finalement désolidarisée de ces propositions, estimant que cette législation « réduit la liberté d’expression, augmente les risques pour la sécurité cybernétique et sape le dynamisme et le caractère innovant de l’Internet mondial ». Lire ici.
Sources from Agnès Rousseaux