Tag Archives: Japon

Planète Terre : LA FLOTTE BALEINIÈRE S’APPROCHE DES EAUX AUSTRALIENNES ET NÉO-ZÉLANDAISES

10 Fév
La flotte baleinière s'approche des eaux australiennes et néo-zélandaises
Le Yushin Maru N°3, le harponneur responsable d’avoir percuté le Bob Barker au cours de la longue attaque de dimanche dernier contre les navires de Sea Shepherd, est en train de s’approcher des eaux du Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral. C’est la deuxième fois cette année que le bateau menace de pénétrer dans les eaux australiennes, poursuivant le navire de Sea Shepherd, le Bob Barker.
Au même moment, le navire de sécurité du gouvernement japonais, le Shonan Maru N°2, celui-là même qui a coulé le trimaran néo-zélandais Ady Gil en 2010, a mis le cap sur les eaux néo-zélandaises. Il est à la poursuite de l’autre bateau de Sea Shepherd, le Steve Irwin.
Compte tenu de sa vitesse et de son cap actuels, le Yushin Maru N°3 passera la limite du Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral, à 200 milles nautiques des îles Macquarie, le 8 février à 20h (heure australienne). Le Shonan Maru N° 2 devrait entrer dans les eaux néo-zélandaises le 8 février à 2h du matin (heure néo-zélandaise).
Le 10 janvier, le Yushin Maru N° 3 s’est arrêté peu avant de pénétrer dans les eaux australiennes, après que Sea Shepherd a protesté officiellement auprès du ministre australien de l’Environnement, Greg Hunt, en lui demandant d’intervenir.
Si le bateau harponneur entre dans la Zone Economique Exclusive australienne, il risque de se voir arrêté suite à la violation continue par la flotte baleinière japonaise de l’arrêté de 2008 de la Cour fédérale australienne, qui a jugé que les opérations de la flotte baleinière japonaise enfreignaient la loi fédérale australienne.
Peter Hammarstedt, capitaine du Bob Barker, dit: « Pendant l’attaque de dimanche dernier, quand le Yushin Maru N° 3 a lancé toute la masse de sa coque d’acier contre la proue de mon navire, j’ai vu le désespoir d’une industrie brutale et archaïque qui se bat pour sa survie. Les activités honteuses de la flotte baleinière japonaise n’ont pas leur place au vingt-et-unième siècle, et ce bateau harponneur taché de sang n’a pas sa place dans les eaux australiennes. »
En juin 2013, la Nouvelle-Zélande s’est jointe à l’Australie pour mettre en cause devant la Cour internationale de justice la légalité de la chasse à la baleine faite par le Japon dans le Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral. Le prononcé du jugement est imminent.
Le 6 janvier dernier, le ministre néo-zélandais des Affaires Etrangères, Murray Mc Cully, a déclaré dans un communiqué « condamner la reprise de la chasse baleinière prétendument ‘scientifique‘ dans l’Océan Austral », ajoutant « Le gouvernement néo-zélandais a demandé à plusieurs reprises au Japon de mettre un terme à son programme baleinier. »
Selon la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM), les navires qui pénètrent dans les eaux territoriales d’un autre pays bénéficient d’un « droit de passage inoffensif » dans ces eaux territoriales.
Siddarth Chakravarty, capitaine du Steve Irwin, dit: « Le passage du Shonan Maru N° 2 n’a rien d’inoffensif. Ce bateau a volontairement percuté l’Ady Gil et l’a coulé, mettant en danger la vie des équipiers qui se trouvaient à bord des deux navires.
La seule fonction de ce navire est de permettre à des activités illégales de se dérouler en toute sécurité. Ils ne sont pas différents des voyous armés qui protègent les trafics de drogue. Ce navire ne devrait en aucune circonstance être autorisé à pénétrer dans les eaux néo-zélandaises. »
 
Sea Shepherd Australie a recontacté le ministre Greg Hunt, lui demandant d’intervenir pour arrêter le bateau harponneur avant qu’il n’entre dans les eaux australiennes. Par ailleurs, Sea Shepherd a contacté le ministre Murray Mc Cully, lui demandant de faire respecter la limite des 200 milles nautiques de la Zone Exclusive Economique, et d’interdire l’entrée de tout navire baleinier dans les eaux néo-zélandaises.
La flotte baleinière japonaise opère dans l’Océan Austral en violation du moratoire international de 1986 sur la chasse baleinière commerciale et du Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral créé en 1994. (…)
Sources from seashepherd, relayé par SOS-planete

Japon : 2,9 tonnes de boues ont été classées «déchet radioactif» dans la préfecture de Kanagawa.

6 Fév
Tokyo-kanagawaLe ministère de l’environnement a d’abord caché l’origine de ces boues. D’après les représentants de la ville de Yokohama il s’agirait de boues en provenance des eaux pluviales et des installations de stockage de 17 écoles. Il y aurait également des boues collectées dans les fossés.
Les boues contenant plus de 8.000 Becquerels par kilo de Césium sont classées «déchets radioactifs»
140.000 tonnes de déchets ont été ainsi classées fin 2013 dans 11 préfectures dont Kanagawa.
Le ministère prévoit de construire des sites de stockage définitifs dans 5 Préfectures dont Miyagi. Dans les autres préfectures les déchets restent en suspens dans des stockages temporaires.
Un représentant du ministère a déclaré que le faible volume des déchets radioactifs de la préfecture de Kanagawa ne nécessitera pas la construction d’un site de stockage.
Résumé d’un article de l’ Asahi Shimbun du 01 Février 2014
Note :
La préfecture de Tanagawa est juste au sud de Tokyo.
On sait depuis fin 2011 que les rivières charrient des éléments radioactifs qui polluent la baie de Tokyo.
Article complet+vidéo sur vivre-apres-fukushima.fr

Japon : LES BALEINIERS JAPONAIS À BOUT DE SOUFFLE

29 Jan
Les baleiniers japonais à bout de souffle
Le Nisshin Maru et ses deux bateaux harponneurs sont encerclés par la flotte de Sea Shepherd – Photo: Eliza MuirheadLe Nisshin Maru et ses deux bateaux harponneurs sont encerclés par la flotte de Sea Shepherd. La flotte baleinière japonaise a abandonné son plan d’échapper à la flotte de Sea Shepherd. Son navire-usine, le Nisshin Maru, a ralenti à douze noeuds après trente-six heures de poursuite à pleine vitesse.
Vers 3 heures ce matin – heure de Paris – le Nisshin Maru, flanqué des deux bateaux harponneurs, le Yushin Maru et le Yushin Maru N°2, a réduit sa vitesse et mis le cap plein ouest.
La flotte de Sea Shepherd encercle désormais les braconniers: le Bob Barker est à six milles nautiques devant les baleiniers, le Steve Irwin à six milles nautiques à l’est, et le Sam Simon est en train d’arriver par le sud.  (…)
Pour lire la suite, cliquer ICI
Sources from newspress.fr, relayé par SOS-planete

Japon : Fukushima, des rayons cosmiques pour localiser le combustible nucléaire (!?)

26 Jan
802348-complexe-atomique-fukushima-daiichi-ete PHOTO ARCHIVES REUTERS

Des chercheurs japonais ont présenté jeudi un moyen scientifique de localiser du combustible nucléaire en observant le comportement des rayons cosmiques, une technologie qui pourrait aider à situer l’emplacement du combustible fondu de trois réacteurs de la centrale accidentée de Fukushima.

Les rayons cosmiques sont des flux de particules provenant directement de l’espace.
Les chercheurs du laboratoire KEK, de l’Université de Tsukuba et d’un établissement universitaire de Tokyo, se sont intéressés aux particules de haute énergie et charge négative appelées muons.
Lesdits muons, des cousins des électrons, ne sont pas faciles à arrêter, ils traversent librement de nombreux matériaux, au point d’ailleurs de gêner parfois des expériences scientifiques.
Pourtant, ils peuvent être absorbés par des substances à haute densité comme le combustible nucléaire.
C’est cette propriété que les chercheurs ont utilisée en mesurant les flots de muons depuis trois endroits à l’extérieur d’un réacteur nucléaire à l’arrêt, Tokaimura 2, dans la préfecture d’Ibaraki, au nord de Tokyo. La surveillance a été continue de février 2012 à décembre 2013.
(more…)

Japon : Fukushima… ;o(

24 Jan
Ces animaux hybrides saccagent les biens des habitants qui reviennent progressivement dans la région…
Tout n’est pas bon dans le cochon. Alors que le gouvernement japonais tente de repeupler la région de Fukushima, théâtre d’une catastrophe nucléaire en mars 2011, les habitants côtoient depuis quelques semaines de bien étranges voisins, rapporte le site des Echos.
Des «cochongliers», ou «inobuta», s’en prennent en effet à leurs habitations, à la recherche de denrées, saccageant dans leur quête tout ce qu’ils trouvent sur leur passage. Au moins cinq municipalités seraient concernées.
Viande radioactive
Ces animaux hybrides seraient nés du croisement entre des sangliers occupant les bois voisins, et des porcs, dont les élevages ont été lâchés dans la précipitation au moment de la catastrophe. Les «cochongliers», qui ont en partie hérité leurs gênes du cochon, n’ont pas peur de l’homme, et il est ainsi très difficile pour les habitants de les faire fuir. Leur viande étant hautement radioactive, leur consommation est également proscrite.
(more…)

Fukushima : on ne sait pas ou est le combustible fondu des réacteurs!!

nuclear_japan_final

Ça continue, et ce n’est pas prêt de s’arrêter… Des scientifiques vont se servir des rayons cosmiques pour localiser le combustible fondu des 3 réacteurs.
Et oui, vous le lisez bien, on ne sait pas où est le corium ! Tout est sous contrôle, dormez braves gens !
TOKYO, 23 janvier 2014 (AFP) – Des chercheurs japonais ont présenté jeudi un moyen scientifique de localiser du combustible nucléaire en observant le comportement des rayons cosmiques, une technologie qui pourrait aider à situer l’emplacement du combustible fondu de trois réacteurs de la centrale accidentée de Fukushima.
Les rayons cosmiques sont des flux de particules provenant directement de l’espace.
Les chercheurs du laboratoire KEK, de l’Université de Tsukuba et d’un établissement universitaire de Tokyo, se sont intéressés aux particules de haute énergie et charge négative appelées muons.
Lesdits muons, des cousins des électrons, ne sont pas faciles à arrêter, ils traversent librement de nombreux matériaux, au point d’ailleurs de gêner parfois des expériences scientifiques.
Pourtant, ils peuvent être absorbés par des substances à haute densité comme le combustible nucléaire.
(more…)

Japon : LE CALVAIRE DES DAUPHINS DE TAIJI CONTINUE ;o(

21 Jan
Le calvaire des dauphins de Taiji continue 
La baie de Taiji, au Japon, n’a pas fini de perpétrer son massacre. De nombreux dauphins attendent toujours d’être tués. Au moins 250 dauphins ont été pris au piège dans la crique, mais contrairement à ce qu’avait annoncé Sea Shepherd samedi, une grande majorité de ces animaux n’ont pas encore succombé, attendant dans des conditions déplorables leur fin imminente.
Aujourd’hui, la veuve de John Lennon a ajouté sa voix à celles qui s’élèvent pour dénoncer ce massacre. Yoko Ono a publié une lettre ouverte aux hommes de Taiji, la petite ville rendue célèbre par le documentaire « The Cove » qui dépeint ce bain de sang annuel, dans lequel elle les a exhortés à mettre un terme à cet abattage pour « l’avenir du Japon ». « A cette époque politiquement très sensible, cette chasse rendra les enfants du monde hostiles aux Japonais ».  (…)
Pour lire la suite, cliquer ICI
Sources from 7sur7.be, relayé par SOS-planete

Japon : INDIGNES – 250 dauphins tués dans la baie de Taiji en une semaine ;o(

18 Jan
media_xll_6410014
Un nombre record de 250 dauphins, dont un très rare albinos, ont été abattus cette semaine dans la tristement célèbre baie de la ville japonaise de Taiji. C’est l’organisation Sea Shepherd qui a annoncé ce tragique record aujourd’hui.
« A notre connaissance, on n’avait jamais vu un nombre aussi grand de dauphins capturés en même temps », a expliqué Geert Vons, de Sea Shepherd Pays-Bas. Il pense que les dauphins sont morts à l’heure actuelle, la prise ayant eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, les pêcheurs mettent rarement longtemps à tuer leurs proies.
(more…)
Notes d’Administrateur : la baie de la honte !  Bravo à Seasheperd.org, au capitaine Paul Watson (@CaptPaulWatson ) et aux gardiens de la baie ( @CoveGuardians ).