France : Toujours aucune raison pour les socialistes de faire interdire ce mouvement de gorgones ? On va nous parler de « liberté d’expression » sûrement…;o(

9 Fév

Monsieur le président de la République, supprimez ce timbre à l’effigie d’une Femen !

-
Dégradations à Notre-Dame par les Femen le 12 février 2013. Crédits photo : JOEL SAGET/AFP
LETTRE OUVERTE – Julie Graziani, porte parole du collectif «Ensemble pour le bien commun» demande à François Hollande de ne plus tolérer le scandale que représente l’existence d’un timbre à l’effigie d’Inna Shevchenko, la fondatrice des Femen.
Monsieur le Président,
Près de 125 000 personnes ont signé en quelques jours la supplique au Pape que nous avions mise en ligne à l’occasion de votre visite du 24 janvier 2014 au Vatican. Cette supplique avait pour objet de faire part au Pape François du profond malaise et de l’inquiétude grandissante de beaucoup de catholiques de France face à la promotion par votre gouvernement de ce qu’ils jugent être des atteintes majeures à la dignité humaine, et face aux attaques dont ils sont l’objet.
Le grand succès rencontré par cette supplique, qui n’était soutenue par aucun parti politique, aucune organisation, aucun leader, mais qui émanait simplement de quelques amis chrétiens inquiets de la situation en France, est la preuve que ce malaise est réel et partagé.
Nous y dénoncions en particulier les actes de profanations perpétrés par les Femen dans la cathédrale Notre-Dame de Paris le 12 février 2013 et dans l’église de la Madeleine le 20 décembre 2013, où l’une d’entre elles a été jusqu’à mimer, seins nus, l’avortement du Christ avec un foie de veau. Le 20 décembre 2013, les Femen publiaient sur leur compte Twitter: «NOËL EST ANNULÉ du Vatican à Paris! Sur l’autel de l’église de la Madeleine la Sainte Mère Éloïse a avorté de Jésus.»
(more…)

Les Femen menacent François Hollande: « une tempête qui va s’abattre sur vous. »

Hollande inaugure le timbre pour faire de la chef Femen la nouvelle Marianne
Ayrault s’est-il déculotté par peur des profanatrices des églises de Paris ?
Alors que l’affaire semblait close par l’annonce de renoncer à la « loi famille », Jean-Marc Ayrault opère un inexplicable revirement en annonçant que « le gouvernement est disposé à examiner sans tarder certains aspects du projet, car les textes actuels ne règlent pas tout » (…) « Il y avait des dispositions très concrètes que je sais que les parlementaires vont reprendre par des propositions de loi ».
Sur les sujets de la procréation médicalement assistée (PMA) et de la gestation pour autrui (GPA), le Premier ministre tente de passer le mistigri et de gagner tu temps : « Le président de la République a saisi sur cette question qui fait débat, le comité national d’éthique. Son président a dit qu’il avait besoin de temps et que son avis ne serait pas rendu avant fin 2014. »
Jean-Marc Ayrault reconnaît piteusement que la polémique née autour de la PMA, de la GPA, mais aussi de la théorie du genre, est la raison du retrait du projet de loi.
(more…)

Rassemblement à Paris pour demander la dissolution des Fem-Haine

618366-manifestation-a-paris-contre-les-femen-a-l-appel-d-organisations-d-extreme-droite-le-8-fevrier-2014
Six cents personnes, selon la police, se sont réunies samedi après-midi à Paris (VIIe) à l’appel d’organisations d’extrême droite pour demander la dissolution du mouvement des Femen et l’expulsion de l’une des leurs, l’Ukrainienne Inna Shevchenko, réfugiée politique en France.
Selon le président de l’Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (Agrif) Bernard Antony, qui avait appelé à ce rassemblement, les manifestants étaient au nombre de 15 000.
Près d’une banderole « Non à la République fem-haine », le ban et l’arrière-ban de l’extrême droite se sont succédé sur une plate-forme installée place Vauban devant le Dôme des Invalides pour vilipender « la complaisance des plus hautes autorités de l’Etat, des responsables politiques et médiatiques à l’égard des Femen », a constaté un journaliste de l’AFP.
Ce groupe contestataire féministe, né en 2008 à Kiev, a ouvert un bureau et un centre d’entraînement à Paris en septembre 2012 pour lancer des actions militantes dans le monde entier.
(more…)

Une Réponse to “France : Toujours aucune raison pour les socialistes de faire interdire ce mouvement de gorgones ? On va nous parler de « liberté d’expression » sûrement…;o(”

  1. phdeweppe 14 février 2014 à 18:34 #

    Liberté oui mais pas exhibitionnisme. Aucune pudeur dans ce mouvement. La parole ? Prenez la en faisant de la Politique comme le Parti Socialiste ou l’UMP. Le débat, le vote oui, pas ce genre d’action.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :