France : les classes populaires sont exclues du système de soins

25 Jan
Source: Baromètre Santé et Société Europ Assistance-CSA 2013. Cliquez sur l’image pour la voir en grand
Encore plus inquiétant, ce sont les associations, les centres de santé et les permanences d’accès aux soins qui prennent maintenant le relais pour des soins courants…
Il y a deux mois, ils avaient une maison et une voiture. Aujourd’hui, ils logent dans une résidence de l’Armée du Salut et se soignent dans la Permanence d’accès aux soins de santé (Pass) de l’Hôpital Saint-Louis, à Paris. Arlette, 58 ans, et Bernard, 53 ans, ont tout perdu. Pourtant, ce qui leur arrive est assez banal. Elle souffre de tension artérielle, diagnostiquée lors d’un examen de routine. Lui, agent d’entretien de la mairie de Paris, est hospitalisé huit jours pour diabète. Tous les deux ont besoin de médicaments, mais leur mutuelle ne les couvre presque pas:

«Tout ça coûte de l’argent, témoigne Arlette, qui est au chômage. Les factures s’accumulent, du jour au lendemain on ne peut plus payer le loyer donc le propriétaire nous met dehors.»

Après plusieurs semaines à dormir dans leur voiture, épuisés et malades, ils échouent chez une assistante sociale qui les guide vers les associations et le système de Pass. Un service gratuit et ouvert à tous dans un coin de l’hôpital public, composé d’infirmières dévouées mais débordées qui se sont organisées en collectif. Les médecins y consultent dans de petits box, tous les quarts d’heure.  
(more…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :