Afrique : LA DÉFORESTATION MENACE LA BIODIVERSITÉ DU MASAI MARA

15 Jan
La déforestation menace la biodiversité du Masai Mara
La réserve naturelle Masai Mara, de renommée mondiale, est l’une des destinations les plus attractives au Kenya et rapporte au gouvernement de ce pays quelque 34,5 million de dollars par an, selon les estimations.
Les recettes collectées par le service compétent du comté de Narok contribuent largement au développement économique de ce pays d’Afrique de l’Est.
Située dans la région de la vallée du Rift, au sud-ouest de la capitale du pays, cette réserve est située dans l’écosystème de Mara et Serengeti, alimenté par la rivière Mara.
Sa place majeure dans les migrations annuelles des bêtes sauvages attire de nombreux touristes au cours de la période de juillet à octobre.
Toutefois, la croissance démographique des communautés environnantes génère une pression incitant à étendre les zones habitées.
Cela entraîne par suite une augmentation de l’abattage des arbres le long du fleuve Mara, mettant en danger la survie de l’écosystème, selon les experts de l’environnement.
« C’est une tendance inquiétante car si elle se poursuit, la Mara finira par s’assécher et il n’y aura plus d’eau pour soutenir l’écosystème », a expliqué vendredi à Xinhua Nicholas Ole Murero, coordinateur de l’écosystème Mara-Serengeti.
« Sur le long terme, cela signifie aussi que nous perdrons la réserve nationale du Masai Mara ». (…)
Sources from french.cri.cn, déniché par Mich et relayé par SOS-planete

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :