Etats-Unis : Pendant ce temps, les Etats-Unis s’enfoncent dans la pauvreté…

20 Déc
Le  31ème bilan sur la faim et les stock-photo-the-usa-flag-painted-on-cracked-ground-with-vignette-with-dirty-oil-footprint-over-it-112766521sans-abris (Assessment of hunger and homelessness) qui s’est déroulé aux Etat-Unis mettent en évidence une évolution de la société américaine peu relayée par les médias acquis pour la très grande majorté à pensée néo-libérale dominante: malgré une prétendue baisse lente, mais continue du chômage, le nombre de sans-abris et de personnes ayant faim augmente. Au total, ce sont 46,5 millions d’Américains qui vivent sous le seuil de pauvreté, selon l’étude réalisée par la Conférence des maires des Etats-Unis, dans vingt-cinq grandes villes américaines.
Plus d’1 américain sur 6 est Tiers-mondialisé. Les défenseurs du modèle économique américain qu’ils érigent en modèle, s’évertuent à nous faire croire de manière stupéfiante, que There Is Not Alternative, qu’il faut déréguler et libéraliser encore davantage, car il n’y a rien de possible entre ça et le communisme destructeur de l’ex-bloc soviétique et surtout pas une autre mode de développement qui ne permette pas de s’en mettre plein les poches.
Le trucage des chiffres, les omissions, les vérités partielles,… Tout est bon pour nous faire prendre les vessies pour des lanternes.
Un exemple concret de cette désinformation peut être trouvé dans l’allégorie actuelle des biens pensants sur les exportations espagnoles qui en ce moment augmentent. La reprise espagnole est là nous serine-t-on à qui mieux mieux. La politique destructrice de Rajoy commence à faire son oeuvre, les sacrifices des espagnols n’ont pas été vains. Attention la France, les Espagnols ont décidé de conquérir l’Europe. Il va falloir baisser le prix coût du travail et les charges immondes pesant sur les entreprises qui freinentsa compétitivité et donc la croissance,… Oui sauf que si la balance commerciale espagnole devient bénéficiare, c’est parce que les espagnols n’achètent plus rien à l’étranger et que les importations de biens et de services s’effondrent. Il ne s’agit donc que d’un simple rééquilibrage mécanique de la balance commerciale espagnole, purement comptable.
Pour les USA, c’est la même chanson. La reprise US a commencé, leur politique économique commencerait à donner de résultats, les voitures s’y vendent comme des petits pains, le gaz de schiste fait exploser les compteurs de la relance.
(more…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :