France : Pour une sécurité publique de proximité

18 Juil
Le document d’une cinquantaine de pages qui suit a été envoyé le 23 avril 2012 à tous les candidats à l’élection présidentielle, aux responsables des partis politiques et aux directeurs de la rédaction de la presse quotidienne et hebdomadaire.
Son auteur, José Razafindranaly, est commissaire divisionnaire honoraire de la Police nationale. Son texte se présente comme un « exercice de style » imaginant, sous la forme d’un « scénario de politique-fiction », ce qu’aurait pu être les 6 premiers mois du nouveau gouvernement pour engager une « réforme » d’ensemble du dispositif de sécurité publique. Mais c’est aussi un « cri d’alarme » qui dresse une liste des « symptômes » préoccupants au sein de la police, et qui permettent de comprendre comment, au fil des ans, la sécurité publique quotidienne est devenue un « grand corps malade ». L’auteur ne désespère pas pour autant et pose des « conditions » pour créer durablement la confiance entre policiers et citoyens, et des « leviers » pour instaurer une autorité « sereine » et « responsable » au sein de la police. La prise en compte de ces conditions et l’utilisation de ces leviers donne l’occasion à l’auteur de procéder à l’identification de 110 mesures ou actions de portée « structurelle » ou de caractère « élémentaire » déclinées dans un vaste « plan d’action ». (…)

* Lire ce document inédit de José Razafindranaly

Photo : 20 minutes
Sources from Le Monde.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :