Un violeur en série recherché à Paris

29 Déc

L’homme qui a agressé une jeune femme de 29 ans à son domicile du XVe arrondissement le 23 décembre est toujours en fuite. Il avait laissé sa victime pour morte, après lui avoir asséné dix-neuf coups de couteau.

« … Les enquêteurs du 3e District de la police judiciaire poursuivent leurs recherches afin de retrouver le violeur au couteau du XVe arrondissement. Le 23 décembre dernier, entre 8h30 et 9 heures du matin, une jeune femme de 29 ans a été violée et poignardée à plusieurs reprises à son domicile, selon une information révélée jeudi matin par le Parisien jeudi. Selon nos informations. la victime vivait dans un studio situé au rez-de-chaussée d’un immeuble de la rue Saint-Amand, entre les métros Convention et Plaisance, non loin de la Porte de Vanves (XVe). Vendredi dernier, celle-ci regagnait son domicile après avoir passé la nuit chez son petit ami quand un homme l’a suivie sans qu’elle ne s’en rende compte. Arrivée chez elle, « la jeune femme a été projetée à l’intérieur de son studio où l’individu l’a violée, indique une source proche du dossier. Elle n’a rien pu faire. L’homme a ensuite sorti un couteau, avant de la poignarder à dix-neuf reprises la laissant pour morte. Il a ensuite pris la fuite ».

Sauvée par le concierge

Encore en vie, la jeune fille a réussi à ramper jusqu’à la loge du concierge qui a alerté les secours. Transportée dans un état grave à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière (XIIIe), le pronostic vital de la victime n’est aujourd’hui plus engagé. La jeune femme a réussi à donner un signalement aux enquêteurs de police et à relater brièvement les faits. L’homme recherché par la police est d’origine africaine et serait un récidiviste. Des recoupements sont actuellement faits avec d’autres faits similaires commis dans le secteur. « Il s’agit très vraisemblablement d’un violeur en série, poursuit la source proche de l’enquête. La police technique et scientifique a des éléments probants qui permettent d’établir un lien entre plusieurs faits commis dans la capitale et dont les auteurs n’ont toujours pas été identifié et interpellés ».Un portrait robot de l’agresseur aurait également été établi.
Exploitation des images vidéos
Les policiers du 3e district exploitent actuellement les images des caméras de vidéoprotection qui se trouvaient sur le parcours emprunté par la victime jusqu’à son domicile. Selon nos informations, plusieurs caméras avaient été installées dans le secteur dans le cadre du plan 1000 caméras de la préfecture de police de Paris. Comme 200 autres, elles étaient  opérationnelles depuis le 21 décembre 2011, soit deux jours avant les faits … »
Sources from Métro

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :